Photos
• Saison 2015
• Saison 2014
• Saison 2013
• Saison 2012
• Saison 2011
• Saison 2010
• Saison 2009
• Saison 2008
• Saison 2007
• Saison 2006
• Papiers Peints

Vidéos

Partenaires

 
GP de Hongrie – Le point sur toutes les sanctions du week-end.
[ 27/07/2015 : 13:30 ] 
 

Le week-end dernier, la F1 était en Hongrie. Durant ce week-end de course, des infractions réglementaires furent constatées. Les commissaires sportifs ont décidé de sanctionner certains pilotes pour leurs écarts de conduite.

Voici les sanctions émises :

  • Vendredi, lors des essais libres, Sainz fut flashé dans les stands à 90.4 km/h au lieu de 80.

Il reçoit une amende de 1000€.

  • Vendredi, lors des essais libres, Perez a fait un essai de départ en dehors d’une zone autorisée.

Pour cette infraction, il reçoit sa première réprimande de la saison.

  • Vendredi, lors des essais libres, Bottas est passé au feu rouge à la sortie des stands.

Après avoir tout examiné, les commissaires ont constaté que le feu est passé au rouge une seconde avant que Bottas le franchisse. Il n’a pas été sanctionné.

  • Vendredi, lors des essais libres, Sainz fut flashé dans les stands à 81.8 km/h.

Il reçoit 200€ d’amende.

  • Dimanche, lors du départ de course, Massa n’était pas à sa place sur la grille de départ. Ceci a provoqué un tour de formation supplémentaire.

Il a eu cinq secondes de pénalité.

  • Dimanche, lors d’un arrêt aux stands, Grosjean est sorti de manière dangereuse (unsafe release).

Pour cette infraction, il écope de cinq secondes de pénalité et il perd deux points sur son permis.

  • Dimanche, en course, Maldonado a provoqué une collision.

Il écope d’un drive-through penalty et il perd deux points sur son permis.

  • Dimanche, en course, Maldonado fut flashé dans les stands à 91.6 km/h au lieu de 80.

Il écope d’un drive-through penalty.

  • Dimanche, en course, Räikkönen fut flashé dans les stands à 82.4 kmh au lieu de 80.

Il écope de cinq secondes de pénalité.

  • Dimanche, en course, lors d’une période sous le régime de la voiture de sécurité, Verstappen n’a pas réglé correctement le temps minimal imposé dans ce cas.

Ceci lui vaut une perte de trois points sur son permis ainsi qu’un drive-through penalty.

  • Dimanche, en course, Hamilton a provoqué une collision.

Il perd deux points sur son permis et il a eu un drive-through penalty.

  • Dimanche, en course, Maldonado a doublé lors d’une période sous régime de la voiture de sécurité.

Il a eu dix secondes de pénalité.

  • Dimanche, en course, Kvyat est allé au-delà de la piste pour doubler et gagner une position.

Il écope de dix secondes de pénalité et il perd deux points sur son permis.

  • Dimanche, en course, Rosberg et Ricciardo se sont accrochés.

Après avoir tout examiné, les commissaires estiment qu’aucun des deux pilotes n’a commis de faute.

Lors de ce week-end de course les commissaires ont retiré 11 points, soit presque un permis entier, à 5 pilotes.

Signification des sanctions :

  • Réprimande : simple avertissement. Au bout de trois sur une saison, le pilote a automatiquement 10 places de pénalité sur la grille de départ suivante.
  • 5 ou 10 secondes de pénalité : pénalité en temps pouvant être purgée lors d’un arrêt aux stands et avant que tout travail ne soit fait sur la voiture, ou bien le temps est ajouté au temps final après la course si le pilote ne fait plus aucun arrêt au stand avant la fin de la course.
  • Drive-trough penalty : passage aux stands obligatoire sans s’arrêter.
  • Un stop-and-go de 10 secondes : le pilote qui reçoit cette sanction doit s’arrêter dix secondes aux stands, interdiction de toucher à la voiture, puis il doit repartir.
  • Drapeau noir et blanc : avertissement après un acte anti-sportif. Le second avertissement sera une disqualification.
  • Drapeau noir : le pilote qui reçoit cette sanction est disqualifié.

Voici les photos du week-end :



Posté par : Adrien Braem

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

Début des tensions entre Manor et Ferrari
[ 27/07/2015 : 10:35 ] 
 

Manor revient de loin, n'ayant pas été en mesure de participer à la course d'Australie puisque l'équipe n'était pas prête et n'avait pas ce qu'il fallait d'un point de vue logiciel, l'écurie remonte la pente petit à petit.

Roberto Merhi pense néanmoins que l'utilisation de la version 2014 du moteur Ferrari au lieu de celle de 2015 fait défaut à son écurie.

Pour rappel, Ferrari a fait savoir à Manor qu'elle fournira le bloc version 2015 uniquement lorsque l'écurie aura une monoplace évoluée pour le recevoir.

Lorsqu'il lui a été demandé si avec un moteur Ferrari 2015 ce serait mieux pour son écurie, Merhi est catégorique : "Je ne sais pas si nous aurions été devant, c'est trop facile de dire ça mais il est vrai que nous pourrions déjà marquer des points dans des courses avec des circonstances qui nous auraient favorisés."

Merhi rejette donc la faute à son motoriste qui leur a pourtant apporté un soutien incontestable pour que l'écurie soit prête dès la deuxième course du championnat du monde 2015 ...



Posté par : Mathias Berthault

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

PHOTOS HD - GP de Hongrie - clichés de dimanche
[ 26/07/2015 : 22:00 ] 
 

La rédaction F1-Direct.Com vous propose de découvrir les photos en haute définition de cette course de Hongrie au Hungaroring. Au total, ce sont 50 photos en HD qui sont à votre disposition.

F1-Direct.Com est l'un des seuls sites sur internet dans le monde à vous proposer les photos HD officielles de Ferrari - Formule 1, non réduites et libres de toute publicité ! Elles sont hébergées sur nos propres supports.

Découvrez d'autres clichés exclusifs sur notre page facebook, venez nous rejoindre (cliquez ici)

Voici les photos du week-end :



Posté par : Alexandre Sterlé

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

GP de Hongrie : Donnez une note à ce Grand Prix !
[ 26/07/2015 : 21:00 ] 
 

F1-Direct ne perd pas ses bonnes habitudes. Comme cette rubrique a été particulièrement appréciée l'an passé, nous remettons le couvert en 2015. A vous de participer et de nous donner la note pour ce Grand Prix. Le résultat sera disponible prochainement.

Cliquez ici ou remplissez le formulaire !

Voici les photos du week-end :



Posté par : Loïc Galineau

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

Boullier n’apprécie pas la réduction des essais privés.
[ 26/07/2015 : 20:25 ] 
 

Il y a quelque temps, nous vous avons annoncé qu’il n’y aurait pas d’essais privés durant la saison prochaine et qu’il y aura une session en moins cet hiver. Ceci ne plaît pas à Eric Boullier qui le fait savoir.

La suppression des essais va demander plus de travail sur le simulateur. Or le simulateur ne peut pas tout reproduire. Des essais réels sur piste sont plus représentatifs.

L’écurie McLaren est en difficulté avec son moteur. Des essais réels seront plus qu’appréciables pour ladite écurie, mais aussi pour tout le plateau.

Le français a déclaré : « Je ne pense pas que toute l’équipe le soit. Tout le monde dit que la Formule 1 est trop chère et que réduire les essais est un moyen efficace d’économiser de l’argent. »

McLaren a beaucoup de travail à faire pour revenir vers les sommets. « Oui, c’est certainement plus difficile. Nous sommes allés un peu trop loin. »

McLaren a réussi à marquer des points. A l’heure actuelle, l’équipe n’a marqué que 17 points, et elle est neuvième au classement des constructeurs. C’est assez déprimant pour une telle équipe. Toutefois, lors de la course de ce jour, les deux voitures étaient dans les points.

« Nous adoptons une approche agressive maintenant. Après la pause estivale, nous allons utiliser certains de nos jetons pour améliorer notre moteur. J’espère que ce sera visible sur la piste. Il nous manque encore 120 CV sur Mercedes, donc nous allons continuer à travailler sous haute pression. C’est important d’éliminer ces faiblesses également en ce qui concerne la saison 2016. »

Pour rappel, les essais privés permettent de voir les monoplaces en dehors des week-ends de course pour tout le monde (spectateurs, sponsors…). Ceci peut donner encore plus de visibilité et permettre aux équipes en grandes difficultés de revenir. Ceci permet également aux jeunes pilotes de rouler. Beaucoup de monde sait que ces pilotes ont besoin de ces kilomètres.

Les simulateurs ont des coûts (installation, exploitation, entretien, mise à niveau…) très élevés eux aussi. Il n’est pas si sûr que cela aille dans le sens de la réduction des coûts.

Pour faire des essais privés, il doit y avoir suffisamment de pistes utilisables dans le monde entier, et suffisamment proches des usines des équipes, ce qui éviterait notamment des frais de déplacement monstrueux.

Il y a quelques temps l’ancien président de Ferrari avait déjà indiqué qu’il n’était pas très content de cette suppression allant jusqu’à qualifier les simulateurs de « plaisanterie ».

Voici les photos du week-end :



Posté par : Adrien Braem

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

GP de Hongrie - Course : Déclarations des pilotes et du team
[ 26/07/2015 : 19:55 ] 
 

Course :
Sebastian Vettel : 1er - 69 tours
Kimi Raikkonen : Abandon

A la suite de cette dixième course de la saison 2015 en Hongrie au Hungaroring, retrouvez les déclarations des pilotes Ferrari qui s’expriment sur cette journée lors des habituelles conférences de presse de fin de journée.

Sebastian Vettel : "C'est une semaine avec beaucoup de hauts et de bas comme je l'ai dit après la course, je dédie cette victoire à Jules et sa famille.

La course a été difficile surtout à la fin avec toutes les pensées qui ont envahi mon esprit mais je suis très heureux de ce résultat. Nous avons eu une course forte depuis le début avec un excellent départ et après nous avons eu beaucoup d'avance pour pouvoir ainsi contrôler la course.

La voiture de sécurité ne nous a pas aidés mais nous avons quand même réussi à rester devant pour gagner le Grand Prix. C'était fantastique de voir les gars de l'équipe du haut du podium, ils étaient tous très heureux car aujourd'hui nous avons prouvé que le rythme que nous avons n'a rien avoir avec de la chance.

Nous avons eu de la malchance avec la voiture de sécurité car notre rythme sur les pneus tendres était excellent. Donc nous avons continué à attaquer pour nous échapper et après la voiture de sécurité j'attaquais au max pour me protéger de la zone de DRS.

Ce fut une belle course et les gars ont fort bien travaillé depuis les problèmes de vendredi surtout avec les rumeurs étranges de l'équipe qui était soit disant en crise, merci à tous nos partenaires comme Shell pour leur soutien afin d'obtenir plus de puissance."

Kimi Raikkonen : "C'est dommage ce qui m'est arrivé, mais quand vous n'avez pas de chance, vous n'en avez pas ! Nous avons fait de notre mieux avec un excellent départ, le meilleur depuis le début de la saison et un bon rythme afin de creuser l'écart sur les Mercedes.

La vitesse était là aujourd'hui et je m'attendais de pouvoir attaquer jusqu'à la fin, jusqu'au moment où j'ai entendu quelque chose d'étrange dans la voiture, le son était différent et c'était de pire en pire. Nous avons essayé de réparer mais ce n'était pas possible donc j'ai abandonné.

L'équipe a une excellente journée avec la voiture de Sebastian mais je pense que nous méritions plus qu'une victoire, je pense que sans mon problème le doublé était possible mais les choses ne se sont pas passées correctement.

Si je résume la première partie de la saison, nous avons eu la vitesse mais de la malchance aussi. Nous avons toujours eu un problème qui change le résultat mais la chose la plus importante est désormais de se débarrasser de tous les problèmes. Nous allons continuer à travailler en espérant que la chance va tourner en notre faveur pour obtenir ce que nous méritons."

Maurizio Arrivabene - Directeur de l'équipe : "Une victoire fantastique ! Au cours de ces dernières semaines nous avions eu des commentaires de gens qui disaient que nous étions en récession, des gens qui ne veulent pas ou ne savent pas lire les chiffres.

En fait, nous avions prévu qu'il y aurait des hauts et des bas cette saison mais cela ne signifie pas que nous marchons en arrière et ce week-end a fort mal commencé pour nous, donc nous savions que troisième le samedi était correct pour définir la voiture.

Avec le calme nous avons progressé, nous ne savions pas que nous pouvions gagner la course mais on était confiant de viser le podium. Seb et Kimi ont eu un départ incroyable et une conduite parfaite pour faire la différence en performance et sur la gestion des pneus, nous savions que les deux trains de pneus tendres seraient utiles pour performer.

Je suis désolé pour Kimi qui n'a pas pu voir l'arrivée alors qu'il était dans un grand jour, félicitations à lui. C'est cela la F1 et nous devons accepter le manque de fiabilité pour corriger la suite à l'avenir. Nous avons gagné aujourd'hui, mais gardons les pieds sur terre et restons déterminés et engagés."

Sergio Marchionne - Président de la Scuderia Ferrari : "C'est une victoire que nous voulons dédier à la mémoire de Jules Bianchi, un gars qui nous manque tant. Malheureusement aujourd'hui nous ne pouvons pas célébrer le doublé qui était à notre portée avec les problèmes rencontrés sur la monoplace de Kimi.

C'est un nouvel avertissement qu'il ne faut jamais baisser la garde, nous devons toujours travailler pour combler l'écart avec nos rivaux sans oublier la fiabilité.

Nous arrivons à la pause estivale à partir de laquelle je suis sûr que la Scuderia Ferrari sera de retour encore plus déterminée et féroce."

Voici les photos du week-end :



Posté par : Alexandre Sterlé

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

GP de Hongrie - Course : Conférence de presse de Sebastian Vettel
[ 26/07/2015 : 19:20 ] 
 

A la suite de sa victoire, Sebastian Vettel était en conférence de presse officielle de la FIA pour répondre aux questions des journalistes présents sur place.

Il est évidemment heureux, lui qui n'avait jamais gagné sur ce circuit. Seul bémol, les problèmes de Kimi Raikkonen et le trophée.

Sur le podium :

Question : Félicitations, c'est votre première victoire ici. Êtes-vous fier de ce résultat à l'issue d'une course très spéciale ?
Sebastian Vettel :
"C'est incroyable, mais cette victoire est pour Jules. Nous savons combien cette semaine a été difficile pour nous tous, très difficile et cette victoire est pour lui et pour toutes les performances de Ferrari, nous savions que Jules aurait été ici tôt ou tard, il fait partie de notre équipe, de cette famille, cette victoire est pour lui."

Question : Revenons à cette course très excitante. Qu'avez-vous pensé quand la voiture de sécurité est arrivée en piste ?
Sebastian Vettel :
"Elle ne nous a pas aidés mais cela a rendu la fin de la course plus intéressante. Nous avons eu un excellent départ et c'était crucial de rester en tête. La voiture était difficile mais très agréable à conduire, c'était une grande course avec un excellent rythme. Je remercie l'équipe qui a fait un énorme travail pour revenir depuis vendredi et même avec la voiture de sécurité nous avons réussi à gagner, c'est bon pour l'équipe."

Question : C'est désormais les vacances, ici vous avez votre mobile home alors pourquoi ne pas passer quelques temps ici sur cette fantastique terre de Hongrie avec votre équipe ?
Sebastian Vettel :
"La météo est toujours géniale ici, les gens sont super mais je n'ai pas le choix je dois rester. Non, je suis sûr que nous aurons une grande nuit. Je me souviens encore de celle d'après le Malaisie après la course et j'espère que ce sera très similaire. C'est génial ici, il y a tant de fans, tellement de soutien autour de la piste, beaucoup de drapeaux allemands, c'est vraiment spécial, merci."

En salle de presse :

Question : Vous égalez le score d'Ayrton Senna avec 41 victoires et c'est un excellent exemple où tout évolue en sport automobile. La victoire s'est construite sur vos performances au départ mais la voiture de sécurité a tout compliqué mais vous avez gagné, comment avez-vous vécu cette course ?
Sebastian Vettel :
"Comme vous l'avez dit, c'est incroyable, il y a eu des hauts et des bas et nous sommes tous des gens très différents, des mecs différents mais nous partageons une grande passion qui nous motive. Je pense que l'amour de la course est plus fort que tout. Ce fut un départ difficile, une semaine difficile avec la journée de mardi et la cérémonie pour Jules sur la grille, beaucoup d'émotions et c'était difficile de retrouver ses esprits. Une fois dans la voiture, la visière baissée vous pensez à trop de choses et vous ne pouvez pas vraiment penser au reste. Nous aimons ce que nous faisons, nous savons que ce nous avons à faire. En ce qui concerne le record de Senna, c'est incroyable, je n'ai pas de mots pour cela mais je pense à Jules et sa famille, c'est plus important que tout le reste. Pour l'équipe et moi ce fut une journée incroyable. Un bon départ avec une fin plus difficile. Malheureusement nous n'avons pas fait le doublé dû à un problème qu'il a eu, je ne sais pas ce qu'il a eu. Dans une course il y a des hauts et des bas et l'émotion se combine à la performance. C'est tout de même génial de gagner."

Question : Félicitation pour votre victoire ici pour la première fois ! Auriez-vous aimé avoir un doublé Ferrari pour la première fois depuis cinq ans ?
Sebastian Vettel :
"Cela avait l'air prometteur, Kimi a eu un super départ en partant plus loin que moi et nous étions premier dans le premier tour. Il a fait un travail d'enfer pour obtenir les Mercedes dans les deux premiers virages. Puis on m'a dit au cours de la phase de safety car qu'il avait un problème avec la voiture, il n'avait plus le MGU-K et cela vous ralentit beaucoup, vous perdez de la puissance et des systèmes qui se comportent mal et il était impossible pour lui de finir la course. C'est dommage car je pense qu'il aurait pu être là et nous aurions eu un super résultat d'équipe. Evidemment c'est dommage pour Kimi, non pas pour son travail mais toutes les conneries qui lui arrivent depuis quelques temps, je pense que nous avions tous les deux une course cohérente et nous méritions le doublé aujourd'hui."

Question : C'est votre 9e course ici mais votre première victoire. Sur les autres pistes vous avez de meilleures statistiques, pensez-vous que cette victoire peut modifier vos chances ici dans l'avenir ?
Sebastian Vettel :
"Je l'espère, cela faisait longtemps. En toute honnêteté, je suis un peu déçu car nous n'avons pas le trophée traditionnel hongrois avec la porcelaine sur le podium. Je suis donc à 99,8% heureux. Je suis heureux de cette victoire. Je demande aux organisateurs s'ils peuvent revenir en arrière, et toi Daniel tu as eu de la porcelaine l'an dernier ?"
Daniel Ricciardo : "Non le même que le tien."
Sebastian Vettel : "Merde, je ne sais pas ce qui est arrivé. Je me souviens en 2010 quand j'étais très proche de gagner et que j'ai perdu pour une erreur stupide il y avait de la porcelaine, mais ils ont changé. Evidemment c'est formidable de gagner, j'aime cette piste et c'est super de voir autant de fans et de drapeaux allemands. Ici il y a beaucoup d'Allemands et d'Autrichiens pour vous soutenir même si je pense qu'il y a un peu moins d'Autrichiens pour moi cette année, je vois beaucoup de drapeaux italiens et de Ferrari, c'est grand et je suis très heureux de décrocher enfin cette victoire."

Question : Avez-vous été surpris par votre rythme en début de course après ce que nous avions vu le vendredi et le samedi ? Saviez-vous que ce fut une erreur de passer aux pneus medium lors de la voiture de sécurité ?
Sebastian Vettel :
"Il faut obligatoirement utiliser les medium au moins une fois, nous n'avions pas eu le choix. Evidemment nous savions qu'en prenant les medium ce n'était pas idéal pour la voiture de sécurité mais c'était la seule façon d'avoir la meilleure course possible. Je pense que sans la voiture de sécurité vous n'auriez pas posé votre question, mais c'est ainsi. Des fois la safety car est en notre faveur, d'autres fois non. Je pense que vendredi était une mauvaise journée donc cela ne doit pas être pris comme une référence et hier nous étions en phase de récupération. Aujourd'hui nous avions un excellent rythme et cela fait une différence quand vous avez la piste libre plutôt que suivre les deux Mercedes. Dans certaines courses, nous avons plus de mal et dans d'autres nous sommes coincés derrière eux sans pouvoir montrer notre vrai rythme. La course est la course, le rythme était vraiment bon et je pense que Lewis était un peu plus rapide que moi mais il n'a pas eu le grand prix parfait."

Question : C'est une excellente course pour les pilotes Red Bull, vous trois (Vettel, Kvyat et Ricciardo) avaient fait partie de Red Bull ainsi que Max Verstappen qui termine 4e, que pense Helmut Marko en ce moment ?
Sebastian Vettel :
"Je pense qu'il est très heureux. Pour être honnête je sais que Helmut aime la course, il est très simple et nous le connaissons bien, je sais qu'il aurait aimé me voir troisième, derrière ses pilotes aujourd'hui, mais c'est un homme avec un grand respect et depuis que je lui ai dit ma décision il m'a toujours soutenu, nous sommes toujours en contact. C'est formidable de voir que malgré la couleur, nous avons des liens plus forts. Je pense qu'il a eu beaucoup de critiques dans ses choix dans le passé, mais si vous regardez le podium d'aujourd'hui, il doit être très heureux."

Question : Allez-vous signé dans le tunnel ?
Sebastian Vettel :
"Oui, j'y ai pensé tout le week-end, quand je suis passé au travers et que je regardais Piquet, Senna, Daniel et je me disais pourquoi pas moi ?"

Question : Vous avez une histoire étrange avec la Hongrie, votre dernière course en World Series by Renault était ici, votre première fois avec Toro Rosso également ici et neuf ans après vous gagnez ici.
Sebastian Vettel :
"Oui c'est spécial. Je me souviens, j'étais en retard et j'ai manqué le vol pour venir à ma première course de F1 le jeudi et je suis donc arrivé en retard avec ma première fois pour Toro Rosso, c'est une bonne histoire mais à l'époque je n'étais pas content et j'arrive en retard pour mon premier jour. J'ai eu des hauts et des bas ici et je ne sais pas pourquoi. Nous avons eu beaucoup de poles positions ces dernières années et je me souviens en 2010 de la course la plus évidente que j'aurai pu gagner mais que j'ai foiré avec cette erreur stupide durant la safety car. Nous avions le rythme mais les courses ont décidé de nous échapper malgré le fait que nous avions une bonne voiture. Nous avons toujours eu de bonnes voitures ici mais sans pouvoir l'exploiter donc c'est super de gagner surtout avec Ferrari, je suis très heureux et nous espérons que cela arrêtera le sort qui me touchait."

Voici les photos du week-end :



Posté par : Alexandre Sterlé

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

GP de Hongrie – Course : le point sur les sanctions.
[ 26/07/2015 : 18:45 ] 
 

Durant la course, des infractions règlementaires furent constatées. Les commissaires sportifs ont décidé de sanctionner certains pilotes pour leurs écarts de conduite.

Voici les sanctions émises lors de la course :

  • Lors du départ de course, Massa n’était pas à sa place sur la grille de départ. Ceci a provoqué un tour de formation supplémentaire.

Il a eu cinq secondes de pénalité.

  • Lors d’un arrêt aux stands, Grosjean est sorti de manière dangereuse (unsafe release).

Pour cette infraction, il écope de cinq secondes de pénalité et il perd deux points sur son permis.

  • Maldonado a provoqué une collision.

Il écope d’un drive-through penalty et il perd deux points sur son permis.

  • Maldonado fut flashé dans les stands à 91.6 km/h au lieu de 80.

Il écope d’un drive-through penalty.

  • Räikkönen fut flashé dans les stands à 82.4 kmh au lieu de 80.

Il écope de cinq secondes de pénalité.

  • Lors d’une période sous le régime de la voiture de sécurité, Verstappen n’a pas réglé correctement le temps minimal imposé dans ce cas.

Ceci lui vaut une perte de trois points sur son permis ainsi qu’un drive-through penalty.

  • Hamilton a provoqué une collision.

Il perd deux points sur son permis et il a eu un drive-through penalty.

  • Maldonado a doublé lors d’une période sous régime de la voiture de sécurité.

Il a eu dix secondes de pénalité.

  • Kvyat est allé au-delà de la piste pour doubler et gagner une position.

Il écope de dix secondes de pénalité et il perd deux points sur son permis.

  • Rosberg et Ricciardo se sont accrochés.

Après avoir tout examiné, les commissaires estiment qu’aucun des deux pilotes n’a commis de faute.

La situation du permis à point évolue donc avec les nombreux retraits que les commissaires ont effectués. Voici la situation après la course :

Les pilotes Lotus sont ceux dont le capital "points" est le plus faible, ils leur restent seulement 6 points. Les pilotes non-inscrits dans le tableau ont donc 12 points.

 

Pilotes

Ecuries

Points perdus

Points restants

R. Grosjean

Lotus

6

6

P. Maldonado

Lotus

6

6

M. Ericsson

Sauber

5

7

M. Verstappen

Torro Rosso

5

7

K. Magnussen

McLaren

4

8

S. Perez

Force India

3

9

S. Vettel

Ferrari

3

9

V. Bottas

Williams

2

10

A. Sutil

Force India

2

10

N. Hulkenberg

Force India

2

10

J. Button

McLaren

2

10

R. Merhi

Manor

2

10

L. Hamilton

Mercedes

2

10

D. Kvyat

Red Bull

2

10

 

 

Signification des sanctions :

  • Réprimande : simple avertissement. Au bout de trois sur une saison, le pilote a automatiquement 10 places de pénalité sur la grille de départ suivante.
  • 5 ou 10 secondes de pénalité : pénalité en temps pouvant être purgée lors d’un arrêt aux stands et avant que tout travail soit fait sur la voiture, ou bien le temps est ajouté au temps final après la course si le pilote ne fait plus aucun arrêt aux stands avant la fin de la course.
  • Drive-trough penalty : passage aux stands obligatoire sans s’arrêter.
  • Un stop-and-go de 10 secondes : le pilote qui reçoit cette sanction doit s’arrêter dix secondes aux stands, interdiction de toucher à la voiture, puis il doit repartir.
  • Drapeau noir et blanc : avertissement après un acte anti-sportif. Le second avertissement sera une disqualification.
  • Drapeau noir : le pilote qui reçoit cette sanction est disqualifié.

Voici les photos du week-end :



Posté par : Adrien Braem

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

RAPPEL : F1-Direct vous donne la parole, participez à notre sondage !
[ 26/07/2015 : 18:30 ] 
 

La mi-saison approche et comme à notre habitude nous vous donnons la parole !

Désormais dans le nouveau sondage, nous vous demandons si vous êtes pour ou contre le changement des formules du week-end (ajout d'une course le samedi, système à la GP2, ...).. Pour répondre à ce sondage, vous pouvez le faire ci-dessous ou rendez-vous sur la page d'accueil du site ou bien cliquez ici.

A vos marques ! Prêts ? Votez !

La page facebook est également à votre disposition, avec une équipe spécialement dédiée à l'animation de cette dernière. Pour vous y rendre, cliquez ici.

Voici les photos du week-end :



Posté par : Alexandre Sterlé

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

GP de Hongrie : Arrivabene ''Cette victoire est dédiée à ceux qui ont dit des choses stupides''
[ 26/07/2015 : 18:15 ] 
 

Maurizio Arrivabene revient sur la victoire de Sebastian Vettel, la seconde après celle de Malaisie, et surtout sur les dernières piques de Niki Lauda, qui avait dit que Ferrari "était meilleure en conception de spaghetti" [voir notre article sur ce sujet].

"Je suis pas le genre de gars pris par les émotions, et puis moi qui n'aime pas les spaghetti, j'ai mangé une bonne pizza à l'arrabbiata avant la course et avec l'équipe, nous avons très bien mangé. Cette victoire est une dédicace à ceux qui disent beaucoup de... choses stupides."

L'italien revient aussi sur la course, mais surtout sur la malchance de Raikkonen, qui abandonne à quelques tours du drapeau à damier : "Les gars ont fait un très bon départ. Avant la course, nous savions que les premiers virages étaient décisifs et ils l'ont fait. Ensuite, nous avons pu gagner cette course. Mais aujourd'hui, je tiens à dire quelques mots pour Kimi qui a fait une course fantastique. Maintenant, nous devons continuer à faire preuve d'humilité, travailler dur, et avec discipline. Garder la tête vers le bas. Bien sûr, il serait intéressant de nous laisser choisir les pneus en course, sans imposition. Puis les choses changeraient plus fréquemment..."

Voici les photos du week-end :



Posté par : Lucie Rochette--Montalieu

Toute l'actualité de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com


La suite de l'actus (S'ouvre dans une nouvelle fenêtre)
  A venir prochainement  

Toute l'actualitée de la Scuderia Ferrari sur F1-Direct.Com

Partenaires : Dépannage PC Loiret 45 - Scuderia Ferrari - Photos Ferrari - McLaren Mercedes

2010 F1-Direct.Net - Groupe F1-Direct.Com - Reproduction interdite sous peine de poursuite, L'utilisateur doit prendre connaissance de la Charte d'Utilisation.